Legality of Pedal-Free E-Bikes in Canada: What You Need to Know

Légalité des vélos électriques sans pédales au Canada : ce que vous devez savoir

Introduction

Avec les développements modernes dans le domaine des transports, les vélos électriques ont commencé à conquérir le monde. Ces derniers temps, les gens préfèrent les véhicules fonctionnant à batterie et électriques à ceux utilisant du carburant. Le Canada ne fait pas exception à cet égard. Les vélos électriques se développent comme tout en raison de leur popularité, de leur commodité, de leur structure robuste, de leur facilité de transport et ainsi de suite.

Table des matières [ masquer ]

Avant d'aller de l'avant, apprenons combien de types de vélos électriques sont disponibles sur le marché.

  • Vélo électrique à assistance au pédalage :

Ici, le cycliste doit utiliser une pédale pour utiliser le moteur du vélo. Il peut être assisté ou non par un accélérateur.

  • Vélo électrique avec accélérateur uniquement :

Ici, le vélo a un accélérateur qui contrôle le moteur du vélo. Il est également connu sous le nom de vélo électrique sans pédale.

  • Assistance au pédalage 28 mph :

Il s'agit d'une variante de vélo électrique avec des pédales qui peuvent atteindre une vitesse maximale de 28 mph et qui peuvent ou non avoir un accélérateur. Cependant, le cycliste doit avoir au moins 17 ans pour rouler sur ce vélo.

L'assistance au pédalage pour vélo électrique et l'assistance au pédalage 28 mph sont plus ou moins identiques avec une différence dans les limites de vitesse autorisées. Examinons donc en détail l’assistance au pédalage et les vélos électriques sans pédales.

Qu'est-ce qu'un vélo électrique sans pédales ?

Un vélo électrique sans pédales n’est peut-être pas connu de beaucoup, mais il existe réellement. En tant que grand développement de son existence ancestrale de vélos, c'est une innovation qui justifie le besoin de l'heure. Avec l'avancement des fonctionnalités, cette variante supplémentaire fonctionne sans pédales, ce qui signifie plus d'effort sur vos jambes.

Un « vélo électrique sans pédale » implique plutôt une technique appelée « twist and go » qui implique l'utilisation d'un accélérateur. Ici, vous pouvez faire tourner le moteur en démarrant l’accélérateur sans le pédaler. Cela signifie que pour augmenter votre vitesse, vous devez soit tourner l'accélérateur, soit appuyer sur le bouton.

Distinction entre les vélos électriques à assistance au pédalage et sans pédalage

Les vélos électriques sont proposés en deux variantes : les vélos électriques sans pédales et les vélos à assistance au pédalage. Ayant leurs avantages, ils peuvent tous deux différer par le degré de contrôle offert à l'utilisateur, la facilité d'utilisation et de nombreux autres paramètres. Voyons quelques points majeurs qui marquent les différences entre les deux variantes.


Base

Vélos électriques sans pédales

Assistance au pédalage

Définition

Ceux-ci sont appelés vélos électriques à accélérateur et impliquent un mécanisme responsable de l’écoulement du fluide.

Ici, les pédales doivent être actionnées par l'utilisateur et la puissance est fournie au moteur en utilisant différents modes d'assistance.

Mobilité

Mobile sans utilisation de pédales.

Nécessite de pédaler pour se déplacer.

Convivial

Ne nécessite pas de compétences particulières pour fonctionner.

Peut nécessiter des compétences et des efforts supplémentaires pour rouler avec des pédales.

Disponibilité de Momentum

Grâce à sa puissance appropriée provenant de l'accélérateur, vous obtenez une inclinaison supplémentaire à vous déplacer facilement.

Il a une faible plage de puissance qui nécessite un effort supplémentaire de la part de l'utilisateur pour gagner en mobilité sur des terrains accidentés.

Pertinence

Convient à tous les terrains, y compris les zones vallonnées. Les groupes plus âgés et les personnes handicapées peuvent en bénéficier le plus, car leur fonctionnement nécessite moins d’efforts.

Convient aux terrains plats avec une inclinaison faible ou nulle. Les personnes ayant un mode de vie actif et appartenant à un groupe d’âge plus jeune peuvent en bénéficier le plus.

Contrôle de la puissance

Contrôle facile de la puissance grâce à l'accélérateur où une accélération instantanée est fournie en cas de besoin.

Le contrôle dépend de la vitesse de pédalage qui conduit à la génération d'énergie dans le moteur.

Expérience d'équitation

Conduite très confortable et douce.

Peut se sentir fatigué en pédalant continuellement lorsque le moteur détecte un mouvement pour fonctionner.

Manipulation et contrôle

Une meilleure maniabilité est disponible grâce à une répartition optimale du poids des composants du véhicule.

Un effort physique important est nécessaire pour garder le contrôle du véhicule.

Sécurité

Très sécuritaire avec une agilité accrue pour circuler sur les routes, les zones à fort trafic, etc.

Plusieurs modes d'assistance de puissance sont proposés aux coureurs pour effectuer des ajustements en fonction des terrains. Ainsi, parfois, cela peut ne pas être sûr pour les personnes qui ne peuvent pas mettre l’énergie nécessaire au fonctionnement du véhicule.




Lois et réglementations en vigueur pour les vélos électriques sans pédales

Le Canada a un certain ensemble d'exigences fédérales qui ont été imposées sur l'utilisation des véhicules depuis décembre 2019. Conformément au Règlement sur la sécurité des véhicules automobiles du Canada et aux vélos électriques de la Nouvelle-Écosse, les vélos électriques sont classés comme une entité distincte dans les véhicules. Ces véhicules peuvent être conduits sans permis.

Normalement, en règle générale, si vous avez environ 12 ans, aucun document n'est indispensable. Cependant, il doit respecter une limite de vitesse de 45 km/h, une cylindrée de 80 cm3 et un compteur de vitesse fixé au véhicule. Étant âgé de 12 ans, toutes les directives émises pour une rue résidentielle, un trottoir, une piste cyclable, etc. doivent être strictement respectées.

Le Canada offre un bon réseau d'importations et d'exportations de vélos électriques et aucune règle n'est applicable à ce sujet. Cependant, certaines routes, sentiers et voies peuvent ne pas permettre l'utilisation de vélos électriques sans pédales en raison des restrictions imposées par les autorités locales.

Règles relatives aux variations provinciales et aux restrictions spécifiques

Outre les règles générales qui s'appliquent dans toutes les provinces canadiennes, il existe certaines règles limitées à certaines provinces . À l'heure actuelle, seules 8 provinces au Canada sont autorisées à utiliser des vélos électriques. Il s'agit notamment de l'Alberta, de la Colombie-Britannique, de l'Ontario, de la Nouvelle-Écosse, du Québec, du Nouveau-Brunswick, du Manitoba ainsi que de la Saskatchewan. Découvrez brièvement les règles de certains d’entre eux ci-dessous :

  • Colombie britannique

Avec une capacité de 500 W et une limite de vitesse limitée à un maximum de 32 km/h, le cycliste doit avoir au moins 16 ans pour conduire un vélo électrique sans pédales en Colombie-Britannique. Parallèlement à cela, le vélo doit disposer d'un équipement de travail comme un accélérateur et un frein. Vous devez également avoir un permis de conduire, une assurance, l'immatriculation du véhicule et devez porter un casque lorsque vous conduisez le vélo.

  • Alberta

Une limite de vitesse de 32 km/h et une puissance moteur maximale de 500 W sont autorisées par les autorités pour les vélos électriques sans pédales. Parallèlement à cela, l'âge minimum fixé pour les conducteurs est de 12 ans et doit porter un casque lorsqu'ils conduisent le véhicule. Pour les passagers, il est nécessaire d'avoir un siège désigné dans le véhicule.

  • Ontario

En plus des réglementations normales concernant la limite de vitesse de 32 km/h, l'Ontario impose également des règles supplémentaires concernant les vélos électriques sans pédales. Il comprend une limite de poids du véhicule de 120 kg en plus d'une distance de freinage de 9 mètres. Vous êtes également limité à apporter toute modification pouvant entraîner un dépassement de la limite de vitesse fixée par les autorités. Les coureurs ne doivent pas être âgés de moins de 16 ans et doivent utiliser un casque lorsqu'ils conduisent le véhicule.

  • Québec

Dans le présent document, les véhicules assistés ne sont pas tenus de respecter les règles établies par le Règlement sur la sécurité des véhicules automobiles du Canada. Conformément au Code de la sécurité routière du Québec, une vitesse de pointe de 32 km/h et une capacité maximale de 500 W sont autorisées pour les vélos électriques à assistance au pédalage. Les coureurs doivent être âgés d'au moins 14 ans et avoir besoin d'un permis cyclomoteur pour le conduire.

  • Saskatchewan

Avec une puissance maximale de 500 watts, le pilote doit avoir un permis d'apprentissage pour conduire le véhicule. En plus de cela, vous devez porter un casque pour rouler sur le vélo électrique sans pédales. Vous avez également besoin d'une identification au moyen d'autocollants démontrant la conformité du véhicule aux règles fédérales.


Conclusion

Des règles et des lois sur les véhicules électriques sont imposées pour assurer la sécurité et la maintenance de la fabrication du véhicule. Il garantit également la sécurité, le confort et la commodité du cycliste lorsqu'il roule sur le vélo électrique sans pédale. À l'heure actuelle, seules 8 provinces au Canada sont autorisées à utiliser des vélos électriques.

On soupçonne qu'avec la demande croissante de véhicules électriques, de plus en plus de provinces autoriseront la circulation des vélos électriques sans pédales à travers le Canada. De plus, on soupçonne qu'à l'avenir, la réglementation concernant la conduite de ces vélos électriques sur les autoroutes ou dans d'autres zones importantes destinées aux véhicules lourds pourrait être facilitée.

Retour au blog