Understanding Electric Scooter Regulations and Definitions in Canada: A Comprehensive Guide

Comprendre la réglementation et les définitions des scooters électriques au Canada : un guide complet

Introduction

Les scooters électriques (communément appelés « e-scooters ») sont rapidement devenus un mode de transport urbain indispensable dans de nombreuses villes canadiennes, notamment dans les centres urbains comme Toronto. Pour conduire un scooter électrique en toute sécurité et légalement, il faut comprendre ses règles et réglementations ; celles-ci peuvent différer selon l'endroit où l'on vit au Canada ou la municipalité dans laquelle vous habitez. Ce guide devrait aider à expliquer toutes les lois provinciales/municipales spécifiques qui s'appliquent.


Table des matières [ masquer ]

Classification des scooters électriques

Avant d'aborder les exigences d'immatriculation des véhicules électriques, il est essentiel de bien comprendre leurs différents types et classifications juridiques.

Différents types de scooters électriques

Vélos électriques : les vélos électriques sont des vélos à assistance au pédalage équipés d'un moteur électrique et sont souvent considérés comme des vélos, les soumettant aux réglementations et directives applicables.

Scooters électriques : Les scooters électriques conçus spécifiquement pour les déplacements en ville sont équipés de moteurs électriques pour de courts trajets sur de courtes distances.

Scooters à essence : les motos et les cyclomoteurs ont leurs propres exigences en matière de permis ; chacun peut faire l'objet d'exigences de licence différentes et doit être traité séparément lorsque des exigences de licence se présentent.


Statuts et réglementations locales

Soyez conscient des réglementations locales lorsque vous conduisez un scooter électrique. Respectez toujours les règlements locaux lorsque vous en conduisez un.

Exigences de licence

La plupart des provinces du Canada vous autorisent à posséder et à conduire un scooter électrique sans avoir besoin d'un permis, d'une police d'assurance ou d'une plaque d'immatriculation ; mais veuillez d'abord vérifier auprès des autorités locales avant de rouler et d'en posséder un.

Des restrictions d'âge s'appliquent lors de la conduite de scooters électriques

Les restrictions d’âge varient selon les provinces pour les conducteurs. De nombreuses provinces exigent que les cavaliers soient âgés de 16 ou 18 ans avant de rouler ; assurez-vous donc de comprendre toutes les réglementations potentielles dans votre région avant de conduire ou de conduire un véhicule motorisé.


Toutes les provinces canadiennes qui autorisent l'utilisation de vélos électriques exigent que les conducteurs portent un casque approuvé afin de réduire les accidents.

Limites fédérales de vitesse et de puissance

Le Canada accepte actuellement les scooters électriques dans huit provinces du Canada - le Manitoba et la Colombie-Britannique en sont deux exemples - avec des réglementations spécifiques à chaque province qui limitent la consommation d'énergie à 500 W tandis que la vitesse ne peut pas dépasser 32 km/h.

Règles de la route

Les utilisateurs de scooters électriques doivent suivre les mêmes règles de circulation que celles qui régissent les cyclistes et les piétons ; il est essentiel qu'ils tiennent compte des panneaux et feux de circulation, obéissent aux feux de circulation et respectent les panneaux et feux de circulation. Les scooters électriques peuvent ne pas être autorisés sur certaines routes, sentiers, ruelles ou artères de la province, selon la perception du gouvernement local à leur sujet. Cette décision ne dépend d'aucune politique fédérale, mais dépend uniquement de l'attitude des municipalités à l'égard de ces scooters électriques.

Pénalités et application

Chaque emplacement peut imposer des réglementations de sécurité et de licence différentes qui doivent être respectées pour éviter des amendes, une suspension de licence ou des poursuites pénales pour non-respect des réglementations. Pour éviter les problèmes juridiques liés au non-respect, respectez toujours toutes les règles afin d'éviter les conséquences juridiques. Pour éviter les ennuis, respectez-les toujours

Tableau montrant les règles suivies par différentes provinces du Canada

Provinces

Règles suivies

Âge requis pour le permis

Terre-Neuve-et-Labrador

Ici, il serait préférable d'avoir un réflecteur, un feu arrière rouge et un feu avant blanc dans votre scooter électrique.

Si l'âge du coureur est compris entre 14 et 17 ans, l'autorisation des autorités compétentes est requise.

Si le pilote a 18 ans ou plus, l'enregistrement ou une licence pour utiliser le scooter électrique n'est pas nécessaire.

Territoires du Nord-Ouest, Yukon et Nunavut

Ici, toutes les règles et réglementations fédérales s'appliquent en raison de la compétence fédérale en vigueur.

       

Il n'y a pas de limite d'âge au Nunavut pour conduire un scooter électrique. Cependant, le port du casque et le respect des règles fixées par les autorités locales et l'État pour les véhicules sont obligatoires.

Québec

Ici, le scooter électrique doit obligatoirement porter l'étiquette originale du fabricant. Cependant, le pilote a la liberté de conduire le scooter électrique à trois roues.

Le cavalier de 18 ans et plus doit être titulaire d'un permis de classe 6D. En outre, seuls les conducteurs de plus de 14 ans sont autorisés à conduire un scooter électrique.

Saskatchewan

Ici, la classification a été faite entre un scooter alimenté par batterie qui peut être utilisé simultanément avec des pédales et un moteur ou si vous avez un cycle qui fonctionne à l'électricité mais utilise des pédales et un moteur ensemble ou un moteur seul.

Le vélo fonctionnant à l'électricité doit respecter les règles établies par les NSVAC - Normes de sécurité des véhicules automobiles du Canada.

Vous devez avoir besoin d'un enregistrement ou d'un permis pour conduire un vélo à assistance électrique, et vous devez avoir 14 ans ou plus pour le conduire.

Île-du-Prince-Édouard

Ici, les règles liées aux scooters électriques ont été mises à jour ces dernières années. Le cycliste doit avoir un feu arrière ou un éclairage fixé à son vélo électrique pour pouvoir le conduire légalement à cet endroit.

Nouveau-Brunswick

À cet endroit, le scooter électrique doit avoir une hauteur d'assise d'environ 68 cm au-dessus du niveau du sol. Ils doivent également avoir des jantes d'au moins 22 cm. Il doit disposer d'un phare fonctionnel pour rendre le scooter électrique opérationnel la nuit.

Il n'y a aucune restriction quant à l'âge minimum de conduite pour un scooter électrique dans cet endroit.

Nouvelle-Écosse

Semblables aux scooters à pédales ordinaires, ceux équipés d’assistants électriques sont traités de la même manière. Le cycliste doit porter un casque ainsi qu'une bonne mentonnière fixée à l'endroit où il conduit le vélo électrique.

Aucune limite d'âge.

Alberta

Ici, les coureurs n'ont besoin d'aucune licence, assurance ou enregistrement pour exploiter un scooter électrique. Cependant, ils doivent porter un casque lorsqu’ils utilisent un vélo électrique. De plus, le passager doit disposer d'un siège désigné et ne peut pas se divertir sur le guidon du véhicule.

Toute personne âgée de 12 ans ou plus peut conduire un scooter avec la restriction de voyager seule et de ne pas transporter de passager, sauf si elle a plus de 16 ans.

Ontario

Étant l'une des récentes provinces à avoir adopté un veto légal sur l'utilisation des scooters électriques sur les routes, l'Ontario suit des règles similaires à celles suivies par la Colombie-Britannique. Cependant, ils sont plus stricts que les autres provinces dans ce cas-ci.


Parallèlement à cela, vous devez respecter une distance de freinage de 9 mètres avec une restriction de 120 kg du poids du scooter électrique.

Il est obligatoire de porter un casque lorsque vous conduisez un scooter électrique et vous devez avoir 16 ans et plus pour conduire un scooter.

Colombie britannique

Ici, vous pouvez appeler le scooter électrique un nom différent en tant que cycles assistés par moteur. Cependant, les règles s'appliquent à eux comme dans les autres provinces.

En outre, il est indispensable que le pilote porte un casque lorsqu’il conduit le scooter électrique.

La règle est d'avoir 16 ans ou plus pour conduire des scooters électriques dans cette province. Il se peut que votre scooter électrique ne soit pas assuré, et c’est parfaitement bien ici. Cependant, vous devez avoir un permis de conduire ou tout enregistrement attestant que vous êtes équipé de capacités de conduite.

Manitoba

Le port d'un casque de bonne qualité et bien ajusté à la tête lors de la conduite d'un scooter électrique dans cet endroit est obligatoire pour la sécurité du cycliste. Les règles du gouvernement canadien sont appliquées ici pour l'utilisation de vélos ordinaires et d'autres véhicules.

Le pilote ne doit pas avoir moins de 14 ans pour conduire le scooter électrique. Les coureurs sont tenus à la mobilité sous une forme unique s'ils n'autorisent pas de laissez-passer pour un virage ou un dépassement d'un autre coureur.

Remarque : une vitesse maximale de 32 km/h avec un moteur de 500 watts ou moins s'applique à toutes les provinces.

Conclusion

Les exigences en matière de permis pour conduire des scooters électriques peuvent différer considérablement selon la province et la municipalité, ce qui rend l'utilisation des scooters électriques à la fois légale et sûre et essentielle à de bonnes habitudes de déplacement. Par conséquent, comprendre les réglementations locales concernant leur utilisation est d’une importance vitale si les conducteurs espèrent utiliser un scooter électrique légal sans incident ni problème juridique. La sécurité doit toujours primer : portez un casque lorsque vous conduisez légalement et respectez le code de la route tout en pratiquant des pratiques de conduite responsables.

Retour au blog